Vous êtes ici : Accueil / Économie / Artisanat

Économie

Artisanat

L'artisanat, représentatif du tissu économique local

On compte près de 270 entreprises artisanales dans la Brie des Morin. Ainsi, toutes les communes ont au moins un artisan en activité.

On trouve majoritairement des artisans du bâtiment et des travaux publics.

50% des artisans ont plus de 45 ans. La problématique qui se pose au territoire dans les années futures repose dans la question de la transmission et de la reprise de leurs activités.

 

Auto-entrepreneur

Réunion « Auto-entrepreneur et après...? », 10 mars 2014 Rebais

Le 10 mars 2014, s’est tenue une deuxième réunion d’information à Rebais.

Celle-ci portait sur la thématique de l’auto-entreprenariat. Cette réunion a connu un important succès, nombreuses étaient les personnes intéressées par ce sujet. Les échanges ont été très constructifs.

Étaient présents pour intervenir : la CMA, la CCI, le RSI et un expert-comptable (Nathalie Trapier, Cabinet Arcancial).

L’ordre du jour  était le suivant :

•    Rappels, et évolutions 2014 du régime auto-entrepreneur
•    Les clés de la réussite
•    Motifs et conséquences de la sortie du régime auto-entrepreneur
•    Comment s'y prendre?

Le public était composé d’auto-entrepreneurs en activité, de personnes ayant le projet de le devenir ou au contraire ayant le projet d’évoluer et de quitter le statut.

Il a été rappelé le seuil de chiffre d’affaires :

32 900€ HT/ an pour les activités de services
82 200€ HT/ an pour les activités commerciales
82 200€ HT/ an en cas d’activités mixtes

Il existe toutefois un seuil de tolérance, qui n’est pas applicable la première année de son activité.

34 900€ en prestation de services
90 300€ en commerce

Il a été rappelé la mention obligatoire « TVA non applicable selon l’article 293 B du CGI ».

Le taux de cotisations sociales du RSI en cas de prestations de services est de 24.60%, et en cas de ventes de marchandises de 14.10%.

Le paiement des charges sociales et fiscales est en fonction du chiffre d’affaires encaissé.

L’exonération de cotisation foncière des entreprises a été supprimée. Des mesures transitoires sont prévues.

Plusieurs raisons peuvent nécessiter une modification du statut d’auto-entrepreneur :

•    Développement du chiffre d’affaires
•    Volonté de s’associer
•    Protéger son patrimoine
•    Embauche d’un salarié
•    Besoin d’un local
•    Besoin de matériels
•    …
Suite à cette réunion, la Communauté de Communes avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat a proposé la mise en place d’une permanence pour les personnes qui souhaiteraient en savoir davantage sur leur propre situation.

Un conseiller de la CMA, s’est donc déplacé la journée du 18 mars dans La Brie des Morin et a reçu individuellement cinq personnes pendant un créneau d’une heure.

Cette première permanence a été un succès et a permis d’apporter du conseil de proximité aux habitants (habituellement les permanences se déroulent à Meaux).

 

Retraite et transmission d'entreprise

Compte- rendu de la réunion« Retraite et transmission d’entreprise », 30 septembre 2013 La Trétoire

Lundi 30 septembre 2013, à La Trétoire s’est déroulée la première réunion dans le cadre du partenariat entre La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne (CMA) et La Communauté de Communes de La Brie des Morin.

L’étude artisanale réalisée par la CMA a montré que la place de l’Artisanat au sein de la Communauté de Communes de la Brie des Morin est significative : plus de 280 entreprises sur le territoire.

L’âge des dirigeants de plus de 50ans est plus élevé qu’au niveau départemental. C’est pourquoi la thématique choisie pour cette première réunion concernée la retraite et la transmission d’entreprise.

Étaient présents : les représentants des chambres consulaires, les élus, un expert-comptable et une quinzaine de sociétés (Renault équipements équestres, ACTIONDENT, Restauthentique EBENISTERIE, Henri Delaporte Ramoneur, entreprise MASSON électricité générale,EURL Les Fins Gourmets, Garage Tubeuf, Brasserie du ROND-POINT, Les 2 Morins,Au Laurier Rose, Angie Coiffure, GESTION COMMUNICATION SERVICES, Garage des Marronniers…)

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine et Marne (CCI) et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) ont présenté les étapes clés pour réussir la transmission de son entreprise.

Une transmission ou une reprise se prépare, c’est pourquoi il est important de ne pas s’y prendre au dernier moment.

Du côté du cédant, la première question à se poser est la suivante : Pourquoi transmettre ? Est-ce pour un départ à la retraite ? Un changement d’activité ? Une reprise d’une autre activité ?

Il est alors nécessaire de réaliser un diagnostic qui permettra de souligner les potentialités et les points d’amélioration de l’entreprise mais aussi d’établir un bilan de sa situation patrimoniale.

Une évaluation de son entreprise est indispensable, elle peut être établie avec l’aide de la CCI, de la CMA, de notaire, d’expert-comptable ou d’avocat.

Enfin, il faut élaborer le plan de transmission. Pour cela,il est essentiel de savoir comment transmettre (donation, cession des parts sociales, vente du fonds…) et à qui transmettre.

La CMA précise qu’il est possible de publier son offre de cession dans le « Bulletin d’opportunités 77 ».

La deuxième partie de la réunion portait sur « Ma retraite, mode d’emploi » présentée par le Régime Social des Indépendants(RSI)  téléchargez le document de présentation.

La réunion s’est achevée par la signature de la Convention de partenariat entre la Communauté de communes et la CMA.

Ce partenariat prévoit la mise en place d’une réunion thématique par trimestre.

Le prochain rendez-vous portera sur le statut d’auto-entrepreneur et devrait se dérouler en février 2014.

 

Fabienne Oudot

Les indicateurs de développement économique

Présentation de l'Artisanat en Brie des Morin

Prestations proposées par la CMA

Voir le dossier

Haut de page