Vous êtes ici : Accueil / Environnement / Nuisances aériennes

Environnement

Nuisances aériennes

La Brie des Morin est soucieuse de son environnement et agit afin de le préserver. Un grand nombre de concitoyens souffre actuellement de nuisances aériennes provoquées par la modification des procédures d'arrivée vers l'aéroport Charles de Gaulle. Le conseil communautaire a voté en 2011 une motion demandant que des mesures soient prises afin de supprimer la gêne sonore supportée par les habitants de nombreux villages situés dans la zone d'approche. Plusieurs réunions ont eu lieu au printemps 2012 sous l'égide de Monsieur Christian Jacob avec la Direction de l'Aviation Civile et des propositions ont été transmises par la Brie des Morin.

L'annulation de la procédure actuelle pour revenir à l'ancienne pose problème car celle-ci n'existe plus. Une étude sur la création d'une procédure satisfaisant le plus grand nombre est donc demandée à l'Aviation Civile. Malheureusement, le processus est long, c'est la raison pour laquelle il faut mettre en place le plus tôt possible les mesures citées plus bas pour améliorer le quotidien des habitants.

Il appartient maintenant aux services de l'Aviation Civile d'analyser rapidement ces propositions et de trouver des solutions adéquates et pérennes. La Brie des Morin s'informera régulièrement de l'avancée de ce dossier et agira en conséquence afin que nos concitoyens puissent retrouver la tranquillité qui était la leur dans le passé.

Pour plus d’information, la liste non exhaustive des mesures proposées :

  • Relèvement du niveau d'entrée des avions en procédure face à l'Ouest à l'entrée de la zone d'approche (point dénommé "OKIPA"). Pour information OKIPA est le point d'entrée des arrivées, il correspond au village de Villenauxe la grande (nord de Nogent sur seine) ;
  • Interdiction des descentes anticipées en aval immédiat d'OKIPA ;
  • Établissement d'un plancher de survol minimal à 8000/9000 pieds, appelé "Grenelle 2", entre le point OKIPA et un axe Ouest/est défini par les coordonnées géographiques 48°55 Nord (D407 La Ferté sous Jouarre-Montmirail) ;
  • Interdiction stricte de mise en paliers à faible altitude avant l'interception du plan de descente vers la piste ;
  • Réduction anticipée des vitesses des aéronefs vers 230 kts au passage du point OKIPA ;
  • Remise en question de l'atterrissage face à l'Ouest par vent faible (privilégier la procédure face à l'Est plus haute) ;
  • Mise en place de la descente continue comme procédure standard ;
  • Expérimentation d'une répartition des aéronefs au passage d'OKIPA sur des routes magnétiques différenciées (ex : Radial 310°, 320°, 330°) avec altitude distincte. Cette procédure utilisée par trafic faible permettrait d'éviter la concentration des arrivées sur un même axe ;
  • Expérimentation de la procédure "Point Merge System" (PMS) utilisée à Oslo, à Dublin et Rome permettant de limiter considérablement la gêne sonore et l'émission de gaz à effet de serre (Grenelle 2) ;
  • Maintien à une altitude élevée des aéronefs à destination du doublet Nord des pistes de l'aéroport ;
  • Trafic de fin de nuit (entre 5h et 6h) : interception haute du plan de descente, interdiction de vitesses supérieures à 250 kts en aval d'OKIPA et de mises en palier anticipées à faible altitude ;
  • Étude d'un couvre-feu à Charles de Gaulle.
 
Haut de page